Rencontre avec le film « WILD »


Wild

L’héroïne, Cheryl Strayed, se lance un défi : parcourir 1500 kms à pieds sur une durée de 3 mois le long d’un parcours longeant la côte ouest des Etats-Unis, de la frontière mexicaine, à la frontière canadienne : le Pacific Crest Trail. Après le décès de sa mère et son divorce qui l’ont profondément meurtrie, elle part en quête d’elle même dans le but de retrouver un sens à sa vie.
Afficher l'image en taille réelle

Le film est construit sur une dualité : un voyage alimenté de flashbacks. La sensation de manque, les musiques, les odeurs semblent la plonger dans son passé. Il est facile de se reconnaître en son personnage. D’abord, parce qu’on a tous quelque chose à se prouver, et qu’au delà de notre zone de confort, on aimerait sans doute avoir le courage et l’aplomb de repousser nos propres limites.

Afficher l'image en taille réelle

Comme un entre-deux, un moment hors du temps dans une vie, ce voyage c’est l’occasion de parcourir son passé, de tourner la page et de se pardonner aussi…

L’occasion de commencer une nouvelle vie.
Je crois que tout est bien retranscrit dans le film. De la solitude et du désir d’abandon des débuts aux rencontres et à l’accomplissement de soi.

La solitude, le fait de se retrouver seule face à soi même …

Des paysages fabuleux, une BO adaptée, l’interprétation de Reese Witherspoon ( j’adore cette actrice !!)

Un DRAME TOUCHANT

Cheryl Strayed décide de quitter son ancienne vie d’addiction et d’errance pour se lancer dans une aventure de 4200 km sur le Pacific Crest Trail dans le but d’être uniquement confrontée à elle-même.
wild film avis
J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce film, qui résonne certainement en moi …
« Si ta volonté te lâche, dépasse ta volonté », écrit Emily Dickinson